Nos activités quotidiennes engendrent des eaux usées (cuisine, salle de bain, toilettes, lave-linge…). Pour éviter de polluer la faune et la flore, il faut les traiter et les collecter. Les eaux pluviales sont les eaux issues du ruissellement.  Elles doivent retourner au milieu naturel via un réseau de tuyaux dit « séparatif » pour éviter un engorgement du réseau d’eaux usées.

 

Comment réaliser la séparation des eaux pluviales et des eaux usées ?

La séparation des réseaux d’eaux pluviales et d’eaux usées permet de bloquer le déversement des eaux usées vers le milieu naturel et de limiter les volumes d’eaux claires à traiter en station d’épuration. Lorsque l’assainissement est dit collectif, un collecteur situé sous la voie publique conduit l’eau à la station d’épuration. En revanche, si l’assainissement est individuel, l’eau est envoyée au système d’ANC.  

Il est possible que les eaux pluviales et les eaux usées d’une maison se rejoignent dans un même tuyau mais, pour ne pas créer de dysfonctionnement, le réseau d’eaux usées de la propriété doit être parfaitement raccordé au réseau public. En effet, chaque propriétaire est obligé de raccorder ses eaux aux réseaux publics d’assainissement.

Les travaux de séparation des eaux pluviales et usées sont à la charge du propriétaire et doivent être réalisés deux ans maximum après la mise en place des réseaux d’assainissement public. Pour assurer la conformité de ses canalisations, il est fortement recommandé de faire appel à l’expertise et l’outillage d’un professionnel.

 

Quels matériaux utiliser pour l’assainissement des eaux usées et pluviales ?

Pour mettre en place l’assainissement des eaux usées et des eaux pluviales, certains matériaux et accessoires sont indispensables : cuves, citernes, buses de puits, boîtes pluviales, tubes, boîtes d’inspection, tuyaux, regards…

Parmi ces produits essentiels, les regards permettent de contrôler et entretenir un système d'assainissement et peuvent parfois être utilisés pour changer la direction d’une canalisation. Les boîtes d’inspection ont une fonction similaire et doivent rester accessibles.

Les matériaux utilisés sont le plastique qui assure une meilleure étanchéité et le béton qui permet un meilleur maintien dans le sol.

 

Quel est le coût de mise en conformité des eaux usées et pluviales ?

Séparer les eaux usées et les eaux pluviales est une obligation sanitaire et environnementale et fait l’objet d’un cadre réglementaire très strict.  

Les frais de mise en conformité se partagent entre le propriétaire et la commune. Le propriétaire doit payer les travaux de raccordements des eaux usées vers le réseau public tandis que les travaux sur la partie publique sont à la charge de la commune.  

Nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec le service urbanisme de votre commune pour vous renseigner sur la politique menée par la mairie. 

Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons des données non sensibles comme des cookies pour assurer le fonctionnement optimal du site et réaliser des statistiques d'audience. Cliquez sur le bouton «Autoriser les cookies» pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une experience personnalisée. Cliquez sur «Continuer sans accepter» pour les refuser ou modifiez vos préférences en cliquant sur «Personnaliser l'utilisation de mes données personnelles».