Adduction d'eau potable 

Le terme d’adduction d'eau indique l'ensemble des canalisations et des dispositifs de plomberie qui assurent le transport de l’eau, de sa source à son lieu de consommation. 

Une eau est dite « potable » lorsqu’elle a reçu des traitements nécessaires et que sa composition a été contrôlée et analysée par une organisation sanitaire réglementée. En France, l’eau du robinet est jugée potable et peut être bue ou consommée sans risque (en l’absence de directives).

Découvrez la sélection de produits d’adduction d'eau potable de VM, votre spécialiste en négoce de matériaux de construction et de rénovation.

 

Qu’est-ce qu’un réseau AEP ?

Un réseau d’adduction d’eau potable est un ensemble d’opérations qui transporte l’eau depuis sa source d’approvisionnement (milieu naturel ou aménagé) vers des usines de traitement de l'eau jusqu'au compteur d'eau des usagers.

Un réseau d’eau potable permet de faire circuler et distribuer l’eau potable à chaque foyer d’une commune. Pour information, c’est la collectivité qui est responsable du droit de l’eau pour tous, de la qualité de l’eau potable ainsi que du traitement des eaux usées.

 

Comment fonctionne l’adduction d’eau potable ?

Le service d’adduction d’eau potable consiste à fournir et alimenter le compteur d'eau d’un abonné. Ensuite, c’est le service de l’assainissement (collectif ou non collectif) qui prend le relai et s’assure de la collecte et du traitement des eaux usées avant leur rejet dans la nature.

Les différentes étapes de l'adduction sont les suivantes :

-          Approvisionnement par pompage, forage ou captage : la méthode dépendra de l’environnement et de la région concernée)

-          Traitement : transformation de l’eau pour qu’elle soit consommable

-          Transport

-          Stockage : conservation de l’eau dans des réservoirs pour la distribuer

-          Epuration et contrôles

-          Distribution aux consommateurs via un réseau commun : s’il n’existe pas encore, il doit être créé et alimenté

 

Quels matériaux sont nécessaires pour l’adduction d’eau potable ?

Pour mener à bien les différentes étapes plusieurs matériaux sont nécessaires.

Les canalisations d’un réseau AEP peuvent se présenter sous forme de tuyaux, barres, couronnes ou tourets. Il est important que les tuyaux puissent résister aux différentes agressivités chimiques des sols, et ce, grâce aux différentes natures de revêtements extérieurs.

Au sein de nos différents points de vente VM et LNTP, vous retrouverez différents types de tuyaux : en fonte, en PVC, en PEHD (polyéthylène haute densité) ou encore en PRV.

-          Les tuyaux fonte présentent différents niveaux de classes de pression préférentielle répondant à la norme EN 545:2010. Cette norme précise les caractéristiques du tuyau en termes de résistance mécanique, garantie de débit, tenue aux pressions hydrauliques…

-          Les tubes en polyéthylène (PEHD) PE100 sont utilisés dans les réseaux enterrés ou aériens d’adduction d’eau ou de distribution d’eau potable ou pour les branchements d’alimentation.

-          Les tuyaux en PVC sont également destinés à l’adduction d’eau potable. Le PVC est composé de deux grandes familles : le PVC pression à joints et bi-orienté.

-          Les canalisations en PRV sont dédiées à l’adduction d’eau potable, à l’assainissement mais aussi aux conduites forcées installées dans le cadre de centrales hydroélectriques notamment mais aussi aux applications sans tranchée. 

Certaines pièces de montage spécifiques et d’interventions sont nécessaires pour permettre aux techniciens d’accéder à des appareils de robinetterie (vannes, appareils de régulations…) afin d’assurer la maintenance des réseaux.  

Ces pièces se montent sur tous types de canalisations et permettent d’installer de façon non définitive différents appareils équipés de brides : les pièces de raccordement, les pièces de sectionnement.

Les solutions de branchement (dernière étape de la distribution) nécessitent plusieurs éléments bien distincts : les colliers de prise en charge, les robinets de prise en charge, les raccords, les tubes, les accessoires de branchement, les bouches à clé…

 

Réglementations et contrôles

De nombreux contrôles sont effectués pour vérifier la potabilité de l’eau. Ils consistent à analyser la présence de micro-organismes, virus ou bactéries, de polluants (naturels, industriels…) ou encore de produits utilisés pendant l’étape d’épuration.

La gestion de la distribution de l’eau ainsi que l’assainissement sont à la charge de la commune. Ces prélèvements sont donc sous la responsabilité du maire de la commune qui agit en tant que personne responsable de la production et de la distribution de l'eau (PRPDE). L’agence régionale de santé (ARS) participe également à ces contrôles.  

Vous souhaitez connaître les caractéristiques de la qualité de votre eau ?  Elles sont disponibles sur le site du Ministère de la Santé, en mairie ou bien sur votre facture d’eau.  

 

Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons des données non sensibles comme des cookies pour assurer le fonctionnement optimal du site et réaliser des statistiques d'audience. Cliquez sur le bouton «Autoriser les cookies» pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une experience personnalisée. Cliquez sur «Continuer sans accepter» pour les refuser ou modifiez vos préférences en cliquant sur «Personnaliser l'utilisation de mes données personnelles».